Plan de prévention en 8 étapes

 

Des rappels simples de bonnes pratiques de traite pour assurer un bon état des trayons.

Ne trayez que des mamelles propres   Placez soigneusement le faisceau
  assurez un excellent confort à vos vaches, notamment un couchage propre. tondez l’excédent de poils des mamelles. nettoyez soigneusement les trayons avec des lavettes individuelles.     evitez les á-coups dans l’écoulement du lait en posant le faisceau 90 secondes après le début de la préparation de la vache, temps nécessaire entre stimulation et action de l’hormone de traite.
         
Tirez les premiers jets   Evitez la sur-traite et retirez les gobelets en douceur
  réduisez la population de germes environnementaux par un pré-trempage _á action rapide..     empêchez le glissement des manchons quand la traite se termine et déposez le faisceau dès la coupure de vide.
         
Pré-trempage si nécessaire   Trempez les trayons aussitôt
  prenez soin de détecter la présence éventuelle de mammites en éliminant les premiers jets. ce contact va également favoriser la libération d’ocytocine, l’hormone de traite.     après la dépose du faisceau, appliquez rapidement un produit de trempage de bonne qualité sur le tiers inférieur de chaque trayon au minimum.
         
Séchez soigneusement les trayons   Ménagez une aire de promenade
  utilisez une serviette en papier jetable pour assurer un séchage complet et efficace.     après la traite, assurez-vous que les vaches restent debout 20 minutes après la traite avant de se coucher, le temps que le sphincter des trayons se referme. l’idéal est une zone aménagée avec de la nourriture á disposition.